Aller au contenu principal

L'art et la matière, prière de toucher

26 Mars 2022 - 18 Septembre 2022
L'art et la matière, prière de toucher

Aux antipodes des pratiques de visite habituelles dans les musées, L’art et la matière invite les visiteurs à vivre une nouvelle expérience sensorielle de la sculpture.

 

Cinq musées des beaux-arts (Lyon, Nantes, Lille, Rouen, Bordeaux) mettent en commun des reproductions d’œuvres de leurs collections – auxquelles s’ajoutent quatre reproductions d’œuvres du musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole, initiateur du projet. Ces fac-simile offrent à la paume des mains une contemplation tactile de chefs-d’œuvre de l’Antiquité au XXe siècle sur le thème de la figure humaine.

galerie_tactile_voltaire.png


Fruit d’une coopération exceptionnelle menée avec des personnes déficientes visuelles, l’exposition s’appuie sur leur approche de la sculpture pour inventer de nouvelles pratiques de médiation destinées à tous les publics. De l’éveil des sens à l’acquisition des connaissances, l’exposition se divise en quatre modules. Ils permettent d’appréhender les problématiques de la sculpture et la technique du toucher. Une proposition inédite d’enrichir l’expérience de visite de tous les publics jeunes, adultes mais aussi voyants, malvoyants ou non-voyants sur un mode incarné.


Ces dispositifs tactiles, visibles au cœur des collections donnent. Ils donnent la possibilité aux personnes aveugles de découvrir la sculpture dans des conditions très favorables tout en permettant aux personnes sans aucune déficience visuelle de faire l’expérience inédite et sensuelle du toucher.

Découvrir en touchant

L’exposition L’art et la matière redonne au sens du toucher toute sa place. Elle bouleverse les codes de visite habituels du musée en invitant à contempler la sculpture par le toucher. L’exposition propose d’aborder différentes périodes, thèmes et techniques de sculpture, à travers une dizaine de reproductions d’œuvres.
Prière de toucher !

decouvrir_en_touchant_1_musee_des_beaux-arts_de_lyon_2019.jpg

Dès l’Antiquité, poser les mains sur les sculptures en rond bosse (sculpture en trois dimensions dont on peut faire le tour) participait de la découverte naturelle de l’œuvre. Cette sensation a été peu à peu évincée en faveur de la conservation préventive des œuvres et d’une approche visuelle et intellectuelle de l’art. Cependant, grâce aux progrès technologiques et à l’appui et l’expertise d’une consultante non-voyante attachée au service des publics du musée Fabre de Montpellier, des œuvres emblématiques des musées partenaires ont pu être reproduites avec le souci de se rapprocher de la texture et de la finition des originaux.


Les reproductions offertes à la paume des mains du visiteur se révèlent dans toutes leurs dimensions. L’expérience du toucher offre une variété de sensations qui enrichit la compréhension des œuvres et les révèle dans leurs moindres détails. Une approche olfactive de la poussière de pierre, de la terre mouillée et de la fonte vient compléter ce dispositif multisensoriel. À travers quatre modules successifs, le visiteur est guidé dans sa découverte tactile grâce à un audioguide. Il peut aussi expérimenter en binôme, les yeux bandés, avec ses proches ou un médiateur, les différents espaces et outils présentés dans la galerie tactile.