Aller au contenu principal

RESTAURATION INÉDITE DES RÉVERBÈRES DE LA FONTAINE SAINTE MARIE

RESTAURATION INÉDITE DES RÉVERBÈRES DE LA FONTAINE SAINTE MARIE

Le musée Le Secq des Tournelles vous propose de découvrir la restauration des célèbres réverbères de la fontaine Sainte Mairie :

 

Le musée Le Secq des Tournelles conserve deux réverbères en fonte habillée de cuivre, qui faisaient partie de la fontaine érigée entre 1874 et 1879 sur le site du réservoir de la place Sainte-Marie à Rouen. Œuvre de l’architecte Pierre-Édouard de Perthes associé au sculpteur Alexandre Falguière, la fontaine s’organisait autour d’un escalier monumental semi-circulaire entourant une vasque surmontée de trois groupes allégoriques. Quatre réverbères étaient intégrés au monument, spécialement dessinés aux armes de la ville et sommés d’un globe de verre.
Aujourd’hui, seuls deux de ces réverbères subsistent. Grâce au généreux soutien de l’Association des Amis des Musées de Rouen et de la souscription lancée avec la précieuse collaboration de la Fondation du Patrimoine, le musée Le Secq des Tournelles a pu procéder à leur remise en état. Le programme de restauration a suivi deux approches différentes : une première opération a consisté à restituer l’un des réverbères à l’identique, en réintégrant notamment des éléments disparus avec le temps. Une seconde opération, moins interventionniste, a consisté en la stabilisation mécanique et chimique du réverbère. 

Grâce à la mobilisation collective, ces deux rares témoins de l’un des monuments les plus emblématiques du patrimoine urbain rouennais ont ainsi pu être sauvés.

Présentés dans le jardin des sculptures du musée des Beaux-Arts, lors de l’exposition " MANET, RENOIR, MONET, MORISOT... Scènes de la vie impressionnistes ", les deux réverbères ont entamé leur ultime phase de restauration en direct dans le jardin des sculptures. Ils prendront place à demeure dans la nef du musée Le Secq des Tournelles.